MySQL 5.0.x sous Mac OS X 10.5

Pour faire suite à l’installation de PostgreSQL sous Mac OS X, voyons comment installer MySQL à partir des sources.

Note, le 18.11.2008 : ce billet décrit comment installer manuellement une version de MySQL sur Mac OS X. S’il est intéressant de savoir compiler MySQL manuellement, il faut admettre qu’il est bien plus simple d’utiliser MacPorts. Si votre seul but est d’installer MySQL, consulter directement ce billet puis celui-ci.

Comme je l’ai précisé dans le billet concernant l’installation de PostgreSQL, il est nécessaire d’avoir installé Xcode fourni avec le DVD d’installation d’OS X pour pouvoir compiler les sources.

remarque : si vous choisissez de suivre les manipulations suivantes, vous l’effectuez sous votre responsabilité, une mauvaise manipulation pouvant entrainer la perte de données ou l’instabilité de votre système. Pensez à sauvegarder vos données avant toutes manipulations.

Commencez par télécharger les sources de MySQL à l’adresse suivante :

http://dev.mysql.com/downloads/mysql/5.0.html#source

Pour l’exemple, la version téléchargée est la release 5.0.51b. Créez un répertoire « mysql » dans le répertoire de travail, copiez-y l’archive.

Pour l’exemple, le répertoire de travail est nommé « /Users/fabien/Sources/ »

Décompressez l’archive et placez vous dans le répertoire des sources de MySQL.

cd /Users/fabien/Sources/MySQL/
tar -xzvf mysql-5.0.51b.tar.gz
cd mysql-5.0.51b

Passez à la compilation des sources et à l’installation :

./configure --prefix=/usr/local/mysql
make
sudo make install

L’utilisateur « _mysql » et le groupe associé doivent déjà être présents. Vous pouvez vérifier à l’aide des commandes suivantes :

sudo dscl . -list /Users UniqueID
sudo dscl . -list /Groups PrimaryGroupID

Les IDs sont de 74 (du moins sur ma machine…).

Initialisez le serveur :

cd /usr/local/mysql
sudo bin/mysql_install_db --user=mysql

Testez le fonctionnement de MySQL :

sudo -u mysql /usr/local/mysql/bin/mysqld_safe &

Ouvrez un autre terminal et vérifiez que le serveur fonctionne :

cd /usr/local/mysql
./bin/mysqladmin version

// Doit afficher quelque chose comme cela :

./bin/mysqladmin  Ver 8.41 Distrib 5.0.51b, for apple-darwin9.4.0 on i686
Copyright (C) 2000-2006 MySQL AB
This software comes with ABSOLUTELY NO WARRANTY. This is free software,
and you are welcome to modify and redistribute it under the GPL license

Server version		5.0.51b
Protocol version	10
Connection		Localhost via UNIX socket
UNIX socket		/tmp/mysql.sock
Uptime:			2 min 29 sec

Threads: 1  Questions: 1  Slow queries: 0  Opens: 12  Flush tables: 1  Open tables: 6  Queries per second avg: 0.007

// Stopper le serveur :

./bin/mysqladmin -u root shutdown

Je n’irai pas plus loin dans le fonctionnement où l’administration de MySQL, tout d’abord parce que je ne suis pas spécialiste et d’autre part, ce n’est pas le but de ce billet. Comme pour PostgreSQL, j’essaierai d’aborder dans un prochain billet les scripts qui faciliteront le démarrage et l’arrêt des services.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *